Rennes- Summer School, 11 July 2018 • De l’usage à l’expérience des patrimoines numérisés : les apports de la recherche en esthétique et en design dans les projets en SHS et humanités numériques

Organisée par l’Université Sorbonne Paris Cité, l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 et en partenariat avec la Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne, l’école d’été 2018 du réseau UDPN (Usages des patrimoines numérisés) aura pour thématique : De l’usage à l’expérience des patrimoines numérisés : les apports de la recherche en esthétique et en design dans les projets en SHS et humanités numériques.

Elle se tiendra le mercredi 11 juillet prochain de 10h à 17h, dans la salle du conseil de la MSHB, avenue Gaston Berger à Rennes.

Voir le Programme ici.

L’école d’été 2018 de l’UDPN a pour objectif d’examiner, au prisme de l’esthétique et du design, les conditions de production et de transmission des résultats de recherche à partir des usages et des pratiques des patrimoines numérisés. Cette journée est organisée à l’initiative de l’Université Sorbonne Paris Cité et de l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, en partenariat avec la Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne.Initié en 2014, le réseau Usages des Patrimoines Numérisés est un programme scientifique interinstitutionnel (Universités Sorbonne Nouvelle, Paris Descartes, Paris Diderot et Paris 13) qui s’est donné pour objectif d’étudier et de concevoir les usages des patrimoines numérisés et d’envisager les évolutions engendrées par la numérisation dans les pratiques et les représentations. Cette approche se trouve au croisement de plusieurs champs disciplinaires, en particulier la littérature, la linguistique, la traductologie, l’informatique, l’histoire, l’histoire des sciences, l’histoire de l’art, l’esthétique, la muséologie, l’audiovisuel, la sociologie, les sciences de l’information et de la communication.

En engageant une réflexion méthodologique pour concevoir des instruments au service des usagers et questionner la diversité de ces usages, le réseau s’est inscrit dans des problématiques qui irriguent le champ des humanités numériques. Cette étude a également été menée en interaction avec deux disciplines distinctes : d’une part les sciences de l’information et de la communication et d’autre part l’épistémologie et l’histoire des sciences et des techniques. Il s’agit alors à l’occasion de cette école d’été de prolonger une démarche exploratoire à l’intersection de ces deux disciplines tout en investissant des outils et des méthodes issues de la recherche esthétique et du champ du design. L’objectif est d’interroger les relations entre construction de la connaissance scientifique et expression visuelle, ainsi que le rôle de la matérialité et de la médiation des artefacts graphiques et techniques.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.